AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Aphrodite C. Bridgestone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Création ▬ Lust

avatar




Il était une fois
Sexualité: Avec Plaisir ♥
Situation: Désirable *-*
Informations ::



Voir le profil de l'utilisateur
Aphrodite C. Bridgestone


MessageSujet: Aphrodite C. Bridgestone   Lun 27 Aoû - 22:35

Aphrodite Caprice Bridgestone
« Feat. Anarchy Panty - Panty and Stocking With Garterbelt »

NOM : Bridgestone.
PRÉNOM(S) : Aphrodite Caprice.
ORIGINE : Aphrodite, déesse grec de l'amour, des plaisirs et de la beauté.
ÂGE PHYSIQUE : 23 ans.
ÂGE RÉEL : Des milliers d'années je dirais, comme ça, à vu de nez.
SEXE : Femme, quelle question !
PÉCHÉS : Lust, mon enfant la Luxure est son vice, elle en est presque instigatrice.
ORIENTATION SEXUELLE : Pansexuelle.
MÉTIER (ou non) : Sans Emploie.
QUALITÉS :
Un physique parfait ; Une garde-robe sexy ; De très bons goûts ; Drôle ; Attentive ; Souriante ; Fêtarde ; Ouverte ; Intelligente ; Généreuse ; Déterminée ; Sportive ; Endurante ; Avec beaucoup de Sang-froid ; Sans aucun tabou.

DÉFAUTS :
Égocentrique ; Narcissique ; Menteuse ; Joueuse ; Abusive ; Perverse ; Parfois Vulgaire ; Souvent Vulgaire ; Irrécupérable ; Parfois méchante ; Trop sûre d'elle-même ; ...

Mental description

Elle te sourit, se mordille la lèvre et susurre des mots à ton oreille d'une voix si douce, si chaude. Elle t'effleure, te frôle, tu sens sa peau si douce, si chaude, tu perds le contrôle. Puis d'un coup qui est pourtant venu tout en douceur, elle te demande si tu n'as pas un endroit où aller, un endroit qu'elle qualifiera de plus confortable. Certains rougissent et elle sourit, jamais aucun ne résiste. Vous passerez la nuit ensemble, le lendemain elle te dira que c'était merveilleux, qu'elle n'avait jamais connu ça, que tu es le seul qui lui fait ça. Et toi tu la croiras. Vous vous reverrez, tu l'inviteras au restaurant, lui feras des cadeaux, lui accorderas tous ses désirs, céderas aux moindres de ses petits caprices. Car au premier « non » que tu oseras prononcés, elle partira en fumé. Tu la retrouveras avec un autre, jouant le même manège, qu'à toi, qu'à d'autres. Tu retrouveras ces mêmes petites choses qui ne t'étaient donc pas uniques. L'autre l'aura rencontré en soirée, comme toi, comme tous. L'autre aussi aura été attiré par son incommensurable beauté qu'elle connait et dont elle aime jouer. L'autre aussi, des heures durant, elle l'aura écouté parler, pleurant avec lui sur les petits malheurs futiles de sa vie. En se laissant payer un verre à chaque fois qu'elle le vide. Et comme toi, comme tout, comme tous, elle l'aura eu, il l'aura possédé. Parce qu'Aphrodite est un bien publique, elle n'appartient à personne, elle appartient à tout le monde.

Physical description

Physiquement parlant, Aphrodite a été imaginée comme la perfection incarnée. N'est pas déesse de l'amour, des plaisirs et de la beauté le premier laideron qui passe. Tout chez elle, de ses pieds à ses cheveux, est fait pour attiser le désir, même son odeur est faite pour cela. Oui, même le plus solitaire des solitaires ne saurait lui résister. À elle et à ses longs cheveux blonds qui sentent si bon, à ses beaux yeux de biches qui vous décrivent, à sa bouche pulpeuse qui vous murmure mille enchantements et ce n'est là que son visage. On ne peut pas plus résister à sa peau si chaude et si douce, à ses seins si ronds et si fermes, à son ventre plat, à ses fesses galbées, à ses cuisses musclés s'ouvrant avec trop de facilitées. Sans oublier ses vêtements, choisi pour laisser deviner ce corps parfait, n'aidant pas à lui résister. Souvent de rouge vêtue, couleur de la passion, tous ses hauts sont décolleté et montre sa taille marquée. Ses bas quant à eux sont souvent moulant ou alors montrent ses longues jambes tout simplement. Du haut de son mètre soixante-douze, pour soixante kilogrammes, tout, chez cette jeune femme, est fait pour que vous la désiriez. Tout chez elle est fait pour que vous vouliez la posséder. Son odeur est faite pour que vous l'humiez, sa peau est faite pour que vous la touchiez, sa bouche est faite pour vous embrasser, ses mains sont faites pour vous toucher, sa voix est faite pour vous parler, ses yeux sont faits pour vous regarder, ses cuisses sont faites pour que vous les ouvriez. Tout chez elle est fait pour vous appartenir, du moins c'est l'impression qu'on en tire. Ses manières, sa façon de vous esquiver, de vous frôler, de vous effleurer, ne laisse pas beaucoup plus de doutes sur ses intentions. Pour peu qu'elle vous sourit, vous aurez gagné la perfection dans votre lit. Tout comme la lumière attire le moustique, Aphrodite attire irrésistiblement le désir.

Once upon a time

« Bref, assez parlé de moi, racontez-vous mademoiselle ! » Elle lui fit un sourire, de ses sourires qu'on oublie pas, si beau, si généreux, si doux. « Mais que voulez-vous que je vous dise ? Ma vie est bien ennuyeuse à raconter et d'autant plus à écouter. » Elle planta son regard dans celui du jeune homme, elle allait raconter, elle le savait. Elle aimait beaucoup trop parler d'elle pour ne pas sauter sur la première occasion de le faire, mais elle voulait que le jeune homme le lui demande plusieurs fois, elle voulait sentir que même son histoire était désirée. « Rien chez vous ne pourrait me sembler ennuyeux, ma chère. » Elle laissa échapper un petit rire, elle le tenait, comme tant d'autres avant lui et tant d'autres après lui, aussi. Là, dans ce bar, elle fixa son regard dans celui de son vis-à-vis et commença une fois encore à conter son histoire.
« J'ai été créée par les humains il y a maintenant des milliers d'années de cela, ça ne me rajeunit d'ailleurs pas de vous raconter tout cela. Lors de ma création, j'étais en haut d'une montagne en compagnie d'autres créations. Nous étions tous vêtus de blanc. A cette époques là, Marraine la Bonne Fée n'était pas encore au pouvoir. D'ailleurs personne n'était au pouvoir et elle n'avait même pas été créée. En fait, quand j'y repense, à cette époque, très peu de choses existaient, heureusement, c'est une époque révolue. » Elle laisse échapper un petit rire d'ameublement, jetant un oeil à son verre vide qu'il s'empressa de faire remplir alors qu'elle continuait son récit. « Nous vîmes le pays imaginaires se remplir de créations à long comme à court terme. Je me souviens avoir eu une aventure avec l'une de ces créations à court terme. Sa mort, si l'on peut appeler ça ainsi m'avait beaucoup attristé. » Elle continua de le fixer, observant avec un intérêt profond sa réaction en buvant une gorgée de son verre. Une légère frustration passa dans le regard de son compagnon et elle dut retenir un sourire avant de continuer. « Enfin bref, le temps passa, les gens arrivaient, partaient, ce fut une époque de passage, c'est à cette période d'ailleurs que Marraine la Bonne Fée arriva au pouvoir. Personne ni vit d'inconvénients et la vie quotidienne continua, sortie, shopping, amis, rencontres, aventures, etc. » Elle fit une autre pause, elle le savait, le moment de son histoire qu'il attendait était là, elle prit donc soigneusement le temps de boire une gorgée et de replacer ses cheveux, histoire de faire durer le suspens. « Ensuite, le grand changement arriva accompagné des sept péchés et des humains, comme vous devez le savoir, bien entendu. Je dois avouer que le changement fut compliqué pour moi, tant de liberté, ça surprend vous savez. Autant de débauches ça étourdit après des milliers d'années de saintetés. Mais c'est comme pour tout, on s'y fait, on s'habitue, on apprend a en profiter. Avec le temps, je vis ça comme une délivrance, je me sentis libre, tellement libre que ça me fit presque peur. Et voilà, c'est ça mon histoire, rien de bien palpitant, n'est-ce pas ? » Il ne savait toujours pas son péché, c'était fait exprès, elle n'aimait pas balancer son péché trop facilement, après tout, chacun ses faux secrets. Il décida donc de lui poser la question, tout simplement. Pour répondre, elle lui sourit en s'approcha de lui, de plus en plus proche, si proche qu'il pouvait sentir son souffle dans son cou, cela eut pour effet de lui soutirer un frisson d'excitation qui fit sourire la jeune femme. Pour finir, elle murmura à son oreille « Mon péché est la luxure, tu voudras une démonstration ? ». Puis elle retourna à sa place, toute sourire, avec un regard qui en disait long. Très long.

Et toi, t'es qui ?

PRÉNOM/SURNOM : LadyZou
ÂGE : 16 ans.
COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM : Par magie *w*
UN AVIS : Jamais.
UNE IDÉE : Jamais.
PRÉSENCE : 6J/7J
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondadrice

avatar




Il était une fois
Sexualité: /
Situation: /
Informations ::



Voir le profil de l'utilisateur http://desireforfreedom.forumactif.com
Marraine la Bonne Fée


MessageSujet: Re: Aphrodite C. Bridgestone   Mer 29 Aoû - 1:30

Je n'ai rien a ajouté.
Je te valide, te donne ta couleur et donc te laisse RP.
Tu peux faire ta fiche de relation, demander un RP, et poster dans tout le reste du forum. N'oublie pas non plus de voter pour gagner des Lucioles. Bon jeu à toi ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desireforfreedom.forumactif.com
 

Aphrodite C. Bridgestone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» APHRODITE ♦ shut up baby, i'll kill you. - UC -
» Bridgestone BT-016, votre avis...
» Avoir Byron Loves / Aphrodite
» Ou est Aphrodite ?
» Aphrodite et poseidon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Desire for freedom :: 
Détails Existenciels
 :: Contes désenchantés :: Présentations validés
-